Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Cgt Éduc'Ation 81

Cgt Éduc'Ation 81

L'actualité syndicale de la Cgt Éduc'Ation 81

Le 11 mai : une reprise irresponsable

Communiqué de presse

 

 

Albi, le 22 avril

 

 

Dans sa récente allocution, le président Emmanuel Macron a indiqué que les établissements scolaires rouvriront leurs portes dès le 11 mai 2020.

Nous enseignants et personnels de la CGT Éduc’Action 81 nous opposons à cette reprise prématurée, d’autant qu’aucune donnée médicale ne justifie une telle décision selon Patrick Bouet, président du Conseil National de l’Ordre des médecins.

Ce sont bien des décisions économiques qui dictent ce calendrier, et non le discours faussement bienveillant sur les inégalités sociales qui, soulignons-le, n’étaient clairement pas une priorité avant cette crise.

 

1) Les enfants, des vecteurs souvent asymptomatiques et donc intraçables.

 

Nous rappelons que les écoles, collèges, lycées et autres universités avaient été les premières structures à fermer leurs portes avant même l’application du confinement.

Ceci pour deux raisons. La première, les enfants – on le sait maintenant – sont connus pour être de potentiels vecteurs sans être eux-mêmes malades (asymptomatiques). La seconde, en milieu scolaire, faire respecter les gestes barrières (distances, hygiène des mains, éternuements etc.) semble très compliqué, voire impossible pour les plus jeunes.

Ainsi, Patrick Bouet estime que « rouvrir les écoles le 11 mai est un manque absolu de logique. Ceci signifierait remettre le virus en circulation, une initiative évidemment dangereuse ». Pour l’expert, il serait préférable de se concentrer sur la préparation de la rentrée de septembre et s’assurer d’un retour dans les meilleures conditions possibles.

 

Nous ne sommes pas médecins, ni des petits serviteurs de l’économie mondialisée, qui ne s’inquiète aujourd’hui que pour ses dividendes, et sa cotation boursière.

 

2) En plus des gestes barrières, faire fonctionner une école ne signifie pas mettre quelques élèves dans une classe.

 

En effet, les locaux, les cantines, les internats, les transports sont autant de questionnements qui ne sont pas forcément gérés par l’État, et qui mettent en péril, en raison d’un manque de moyens prévisibles, la santé de tous mais également la disparition du virus.

 

3) La question des masques et du gel hydroalcoolique.

 

Si déjà les hôpitaux ne disposent pas de matériels suffisants, nous pouvons sans mal imaginer que nous ne serons pas les premiers servis, et que le gouvernement ordonnera que ce n’est pas nécessaire, afin de dissimuler un manque manifeste de matériels. Nous entendons la Présidente de la Région Occitanie qui propose de distribuer un masque en tissus à chaque lycéen et enseignant de lycée, mais que va-t-il se passer pour les collèges et les écoles ?

 

4) Des « Gentils Organisateurs ».

 

 

Enfin, en tant qu’enseignant, nous avons une dignité que nous ne laisserons pas bafouer en faisant de nous des animateurs ou des gardiens d’enfants. Notre métier consiste à mettre en œuvre une pédagogie avec des acquisitions de savoirs et de compétences ; nous n’animerons pas des ateliers de jeux comme des petits sparadraps masquant les mauvaises décisions du gouvernement dès le début de cette crise.

Par ses décisions hasardeuses, le Président voudrait nous envoyer au contact des élèves dès le 11 mai, nous mettant en danger nous-même et nous faisant prendre des responsabilités vis à vis des enfants et de leurs familles. Qui endossera la responsabilité en cas de contamination ?

Il y a quelques semaines, le gouvernement nous tirait dessus au LBD alors que nous défendions le droit à une retraite digne.

Il faudra trouver d’autres petits soldats, nous résisterons car pour nous, nos élèves ne sont pas de simples listes administratives, mais des êtres pleins d’humanité. Notre devoir en tant qu’enseignants est de les défendre dans leurs dimensions physiques, sanitaires,  morales, et intellectuelles.

Pour tout cela, une reprise le 11 mai serait irresponsable !

Et nous seront à vos côtés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dimitri Comte 25/04/2020 07:15

C'est très bien .
L'article plus la photo cest pertinent ????